Le cabinet du Docteur Michel THOMAS vous souhaite la bienvenue!
Homéopathie - Médecine du Sport - Ostéopathie - Nutrithérapie

. Accueil  . Le cabinet  . Homéopathie  . Nutrithérapie  . Ostéopathie  . Conseils

Vinci


 

La médecine manuelle ostéopathique
est un mode de soins manuel par mobilisation vertébrale réservé à l'usage des médecins, étant donné les précautions nécessaires pour l'application d'une telle technique (diagnostic préalable).
La manipulation vise à lever le blocage mécanique d'un segment articulaire par un  mouvement forcé à la limite de l'amplitude physiologique. Cette manœuvre ne doit cependant être ni brutale ni douloureuse.

Pour cela, le patient doit être parfaitement détendu : ceci s'obtient par des manoeuvres préparatoires, qui parfois, suffisent en elles-mêmes : massage, exercices de contracter relâcher. La manipulation ne doit jamais s'opérer en force : si le patient résiste, en raison d'une appréhension ou d'une douleur, il ne faut pas insister mais passer à une autre technique ou reconsidérer le diagnostic et la stratégie de traitement +++
La manipulation provoque généralement un craquement : ce n'est pas une "vertèbre démise" qui se remet en place, mais le bruit provoqué par un phénomène de vide articulaire, qui précède la libération d'une mobilité normale. Ce bruit ne doit pas inquiéter. Il peut aussi se produire lorsque l'on s'étire soit même. Si le craquement ne se produit pas, il n'y a pas lieu d'insister. Une manipulation peut être efficace, même sans craquement



Un diagnostic médical des douleurs doit précéder toute manipulation. Ceci nécessite un interrogatoire et examen clinique précis, parfois des examens complémentaires qui servent essentiellement à éliminer formellement une contre-indication à la manipulation.  Lors de l'examen, le médecin teste la mobilité de la colonne vertébrale et note les directions où celle-ci est limitée ou douloureuse. Pour qu'une manipulation vertébrale soit réalisable, il faut que deux mouvements au moins (par exemple, flexion et inclinaison gauche), soient indolores et non limités.
La manipulation est toujours réalisée dans le sens non douloureux, jamais à l'encontre de la douleur. Avant la manipulation proprement dite, le patient est mis en "position de manipulation" et le segment à manipuler est mis en tension. Si cette phase est douloureuse, le geste manipulatif est annulé et le médecin proposera un autre mode de traitement.

C'est l'arrêté du 6 janvier 1962 fixant la liste des actes médicaux ne pouvant être pratiqués que par des médecins ou pouvant être pratiqués également par des auxiliaires médicaux ou par des directeurs de laboratoires d'analyses médicales non médecins qui régit les manipulations vertébrales. Cet arrêté stipule :
article 2 : 
"Ne peuvent être pratiqués que par les docteurs en médecine, conformément à l'article L. 372 (1°) du code de la santé publique, les actes médicaux suivants : 
1° Toute mobilisation forcée des articulations et toute réduction de déplacement osseux, ainsi que toutes manipulations vertébrales, et, d'une façon générale, tous les traitements dits d'ostéopathie, de spondylothérapie (ou vertébrothérapie) et de chiropraxie." (Sans que cet article ne définisse ce que sont les traitements dits d'ostéopathie).

Pr. Robert Maigne
Maigne est le premier médecin français à s'être intéressé aux médecines manuelles sous l'angle scientifique. Il a sorti de l'opprobre un secteur essentiel de la prise en charge de l'appareil locomoteur, décrié par ses pairs parce que "rebouteux" et non scientifique, et pourtant tellement quotidien... Lui-même fut l'objet d'ostracisme de la part de ses collègues, avant que ses travaux obtiennent enfin la reconnaissance qui leur est due. Actuellement l'école Maigne a une réputation internationale. Elle est reconnue comme le meilleur centre européen de formation aux médecines manuelles. Elle est internationalement celle qui a bâti le meilleur cadre scientifique pour expliquer des méthodes manuelles qui font la démonstration de leur efficacité au quotidien, en les dépoussiérant des justifications souvent farfelues qui les accompagnent.

 

Ingres le bain

>>> Retour Haut de page